Rechercher
  • Julien Auclair

GUIDE DU COUREUR EN CONFINEMENT


Comme dirait Louis-Jean Cormier: «On joue au solitaire, tout le monde en même temps».


Maudite Covid, à cause de toé, on est encore pogné à maison. Si toi aussi t’es rendu à ton 8e livre et que ça fait 3 fois que tu laves le derrière de ton four, tu dois tenter de trouver une nouvelle activité pour passer le temps. Avec le beau temps qui arrive...


C'est le meilleur moment pour te mettre à la course à pied!


Par les temps qui courent, je remarque, dans mon entourage et dans mon voisinage, une tendance vers l'entrainement à la maison et dans la rue. ET J'AIME ÇA. Évidemment, avec les gym qui sont fermés, on a pas vraiment le choix. Ce que j'aime le plus, ce sont des gens qui ne bougeaient pas, pis que maintenant, ils décident de prendre du temps pour leur santé physique (et mentale). Tsé, du temps, en ce moment, c'est bin une chose qu'on a, autant bien l'investir! (Pas juste dans ton CELI là)


Et pour faire une pierre deux coups, rien de mieux que d'aller faire un p'tit jogging dehors. Ça fait bouger et ça te fait sortir de ton p'tit 4 1/2 mal éclairé. Essaie-le, tu vas voir c'est énergisant et ça libère l'esprit.


Sauf que là, je te dis pas d'ignorer les consignes. Oublie pas les directives imposées par le gouvernement et par nos 2 idoles nationales du moment, mononcle François pis le bon chum Horacio. Tu peux aller courir comme tu veux, mais utilise ton jugement et respecte les mesures (garde 2 mètres de distance avec ceux que tu croises, lave tes mains avant et après et essaye de pas tousser sur les gens).


Et là, check bin ça, je te donne quelques trucs pour te motiver et te préparer pour la course!


1. Néglige pas ton corps


Oui, c'est super que tu décides d'être actif pis d'aller courir dehors! Sauf qui faut quand même que tu fasses attention à ton p’tit bodey.


Prépare-toi en conséquence

Non, ça veut pas dire de mettre ton nouveau p'tit kit Lululemon... Prend le temps de t'étirer et de t'échauffer. Oui, c'est plate et long. Mais c'est essentiel. Donne un coup de main à ton corps pis prépare le pour l'effort à venir. Ça va t'éviter des douleurs désagréables. Genre des périostites, des fasciites, pis tout ce qui termine en « ite ». Ça l'air de rien, mais la course, ça peut causer des blessures quand on est mal préparé. Tu veux plus d'infos, envoie un p'tit message ou prend rendez-vous avec Fredérik sur la page d'accueil ci-haut. Il pourra t'aider et t'accompagner!


Il t’a même fait un petit vidéo d'étirements avant/après ta course pour que tu sois ready to go! (Vidéo d'activation à venir sur notre page Facebook)


Vas-y à ton rythme

C'est vraiment important de t'écouter et de courir à ton niveau. Essaye pas de battre ton record des beaux jours dès ta première course ni de rattraper la fille cute que tu as spotter 2 coins de rue devant toi pour l'impressionner. Ajuste toi selon la durée/distance de ta course. Si tu fais 1km, 3km ou 789km, tu vas pas courir au même rythme. Be smart. Il y a des jours ou ça va bien aller pis d'autres que tu vas te sentir pesant et que tu vas avoir un peu mal au genou, bin ajuste toi. Il n'y a aucune médaille qui t'attend à maison.


Fait pas toujours la même chose

Pour t'améliorer, cours pas toujours la même distance au même pace. Ton corps est une machine qui s'adapte et toujours faire la même chose va limiter tes performances. Par exemple, tu peux viser un 3km au lieu d'un 5km, mais augmenter le pace. Ou l'inverse. Intègre aussi des sprints avec de la marche ou des intervalles d'efforts/repos comme ça par exemple:


3 rondes de:

3min de course à 60% suivi de 1min de marche

2min de course à 70% suivi de 1min de marche

1min de course à 80% suivi de 1min de marche


Varier tes séances, ça permet de progresser plus rapidement et aussi de briser la routine. Profites-en aussi pour te promener et découvrir ton quartier!


Sois bien

Mange un petit quelque chose de léger avant et bois un peu d'eau. Choisis les bons vêtements selon la température. C'est pas agréable pour les jambons de courir en short à 2 degré sous la pluie. Tu peux aussi télécharger une application pour suivre ta progression (rythme, fréquence cardiaque, distance). Voici notre top 3 :


Nike run club

Runkeeper

Adidas Running par Runtastic


Surtout, oublie pas ta playlist préférée! Perso, c'est dans la musique que je trouve mon 2e souffle. Tu devrais me voir flyer quand j'écoute du latino!


2. Beat your breathing


La respiration. C'est la clé du succès. Ça peut avoir l'air facile, même stupide de parler de respiration, mais c'est tellement important. Apprendre à bien respirer pendant tes courses, ça permet d'améliorer tes performances tout en réduisant les blessures, douleurs, inconforts.


Voici quelques trucs:

Respire par le ventre: Ça permet d'éviter la fatigue pour les longues rides.

Respire à la fois par la bouche et le nez: Ça engage ton diaphragme pour un apport maximal en oxygène tout en expulsant rapidement le dioxyde de carbone. Win-win

Réchauffe ton système respiratoire: Avant de commencer ou en marchant, respire profondément par le ventre et augmente progressivement ta vitesse pour laisser le temps à ton corps de se préparer à une respiration plus difficile. Ça va t'aider à diminuer les crampes, surtout si tu es un nouveau coureur.


3. Choisis la bonne paire de soulier pour toi


C'est important de bien s'équiper pour un activité physique. Un joueur de hockey veut le meilleur bâton et des patins ajustés selon ses besoins. Mais souvent, pour la course, on décide de simplement prendre la paire de running shoe qui traîne à la maison, sans se casser la tête.


«Connaît ton type de pied et ta façon de courir, tu pourras optimiser ton choix de chaussures et ainsi améliorer ton confort et tes performances.»


Par exemple, si tu as les pieds plats (comme moi) ou creux, tu auras pas les mêmes besoins. Aussi, des souliers de sports, c'est pas fait pour tous les sports. Courir en converse ou en gros souliers d'haltérophilie, tu risques de finir à 4 pattes.


Tu peux aller faire un tour sur notre page Instagram pour avoir plus d’info et faire un petit test pour mieux connaître tes pieds (Ouin, ça sonne weird, mais tu me comprends)


L'habit fait pas le moine

Évidemment, l'équipement c'est important. Mais il faut pas exagérer non plus. Tu peux t'acheter les meilleures chaussures sur le marché, si tu te prépares mal et que t'as pas de rigueur, tes souliers te sauveront pas. Ce qui fait bien courir ce n’est clairement pas la chaussure, mais la technique du coureur qui met le pied dedans!


4. Mais surtout, écoute toi


Si tu développes une blessure, arrête. La course, ça devrait être le fun pis te faire du bien. Si tu as mal, prend une pause, ralentis ou recommence demain, no stress. N'hésite pas à poser des questions à ton thérapeute préféré, il est pas là uniquement pour traiter tes bobos, mais aussi pour répondre à tes questions.


Bon c'était quelques trucs pour rendre tes séances de jogging plus sécuritaires, efficaces et agréables. Et si t'as besoin d'un petit push de motivation additionnel, c'est par ici.


On lâche pas, ça va bien aller! Reste actif et qui sait, on va peut-être se croiser dans la rue. On se fera un high five à distance! Sauf si tu cours plus vite que moi...


P.S. Je vais bientôt vous raconter mes péripéties d'entraînement et de course en temps de confinement. T'es pas prêt... #lesgens


Salut là et bonne course!