Rechercher

CONSERVER TA COLONNE EN 5 TRUCS ERGO.




V’la trois mois, ma mère a transformé mon ancienne chambre en bureau de travail. Elle s’est acheté une petite table blanche avec une grosse chaise noire qu’elle a audacieusement placée entre la litière du chat et la bibliothèque fatigante qu’on n’a jamais su où mettre dans la maison.


Ça faisait longtemps qu’elle en voulait un, un bureau. Quand on était petit, mon frère et moi, on avait chacun notre chambre, alors pas de place pour un coin de travail pour la maman qui travaille fort. Mais là, mon frère est parti depuis un bout déjà. Moi, flottant doucement sur la vague du presque-tanguy-pas-pressé-pantoute, j’ai déménagé… dans sa chambre. L’autre pièce orpheline est restée vide un bout. Jusqu’à tant que l’employeur de ma mère fasse un beau face à face avec la COVID, ce qui lui a permis de s’émanciper de son cubicule et de venir s’installer indéfiniment à la maison.


L’affaire, c’est que dans son cubicule, ma mère, elle avait un maudit beau set-up ergonomique/santé. Bon, si tu lui demande en ce moment si elle s’ennuie de son bureau à Varenne, elle va te dire qu’elle a connu pire que de passer ses midis dans la piscine à boire son café glacé. Elle va surement omettre de te parler de la boite à souliers qu’elle a remplis de livres et qu’elle a dû placé sous son petit bureau blanc, question d’y mettre ses pieds quand elle travaille, pour ne pas scraper ses vertèbres préférées. Parce que, alors qu’à son bureau, des ergonomes passaient régulièrement pour ajuster les espaces de travail de chaque employé, chez nous, y’a juste mon chat qui vient déplacer son écran pis son clavier. C’est un peu moins work-friendly, un bébé chat qui court après ta souris.


Bon, certains vont dire que l’ergonomie, c’est un luxe. C’est vrai que des jobs à casser le dos, y’en a des pires que d’être assis à un bureau. Mais moi, je vais te dire que prendre soin de son bien-être, ça ne devrait jamais être vu comme un luxe, peu importe quel uniforme tu portes. Pis ça, c’est quelque chose que mon dos, pis les vingt ans qu’il a pris en 2 mois, m’ont fait comprendre assez vite.


L’ergonomie c’est quoi?


C’est une discipline scientifique qui s’intéresse à ton environnement de travail, mais surtout à comment l’adapter à tes besoins. L’ergonomie, dans le fond, ça te permet d’économiser sur les sacs magiques pis sur les pots d’Ibuprofènes format Costco. C’est le p’tit truc facile qui te permet de travailler, sans pénaliser ta santé et ton bien-être.


Pis moi, si y’en a pas des ergonomes qui se promène à mon bureau, pis encore moins dans mon salon?


Moi, je ne suis pas ergonome, mais je me suis informé un peu pour toi. C’est sûr qu’il existe une tonne d’outils et d’accessoires que tu peux te procurer pour améliorer ton espace de travail. Mais t’sais, avant que t’ailles t’acheter un vélo 2000$, je vais te montrer comment pédaler.


Ok bin go, montre-moi!


L’ergonomie, ça se travaille avec les items de base que tu as dans ton espace : le bureau, la chaise, l’écran, le clavier, la souris, la lumière. Moi, c’est quand j’ai réalisé que mes fesses et mon écran d’ordi respectaient les règles de distanciation sociale que j’ai commencé à me dire que j’passais peut-être à côté de quelque chose d’important. J’ai réalisé bin vite que le festival des migraines prendrait peut-être congé de ma tête si ma chaise était mieux placée et que mon dos ne faisait pas la crêpe sur mon bureau.


C’est quoi tes p’tits trucs?


Premièrement, si tu lis cet article-là et que tu réalises que le mal est déjà fait, prend une grande respiration et ne t’inquiète pas: t’es pas encore bon pour la poubelle! T’as juste besoin d’un petit coup de pouce pour repartir à neuf sur de bonnes bases. Y’a plein de professionnels que tu peux aller voir, pour toutes sortes de besoins spécifiques. Moi, le premier stop que je te conseil de faire, c’est sur le site exact où t’es en ce moment. Mon grand ami Fred de Umob qui fait de la massothérapie sportive et de l’orthothérapie, en plus de vraiment bien gérer son métier, déborde de conseils et d’exercices pour t’accompagner et t’aider à retrouver ta fougue d’antan! Go, arrête de niaiser!


Prend rendez-vous !


Ton bureau : l’important avec ton bureau, c’est la hauteur. Ton bureau va équilibrer tout le reste : s’il est trop haut, tu vas vouloir monter ta chaise plus haut qu’il le faut. C’est bien chouette de balancer tes pieds dans le vide, ça te rajeunis l’âme pis toute, mais quand tu ressens une pression sous tes cuisses et que tes épaules frottent tes oreilles, c’est un signe que y’a vraiment juste ton âme qui va se sentir jeune. Le truc c’est d’être juste assez haut pour avoir les jambes à 90 degrés sans difficulté et juste assez bas pour pas que tu ailles à te pencher le corps. Ça, ça va t’éviter de devoir te magasiner une colonne sur le marché noir.


Ta chaise : bon, ça, c’est la partie que ta carte Visa va peut-être moins aimer. Une bonne chaise, c’est une chaise qui est ajustable. Donc si jusqu’ici, tu faisais ton télétravail sur le tabouret Structube cute qui fit parfaitement avec ton nouvel ilot de cuisine, je vais te demander gentiment de DÉBARQUER TU-SUITE. Ta chaise de travail doit te permettre d’avoir les cuisses parallèles au sol et de les supporter sans venir coincer le derrière de tes genoux. Je te conseille aussi d’avoir des accoudoirs ajustables qui se glissent sous ton bureau et te permets de t’approcher de ton écran sans te courber le dos. Si tu veux faire un choix vraiment adéquat, va s’y pour une chaise avec un revêtement qui ne glisse pas, qui a des roulettes pour faciliter les déplacements sans mal forcer. Ça, ça ne veut pas dire que tu peux te rendre au micro-onde pis aux toilettes sans te lever de ta chaise là, mon p’tit comique! Bouge, ça aussi c’est ergonomique.



Tes outils de travail : ton écran doit être placé droit devant toi, à environ un bras de distance de tes yeux, pour éviter la fatigue visuelle. Il doit être à une hauteur qui permet à ta tête de rester dans le prolongement naturel de ta colonne, donc environ quand tes yeux sont alignés à la partie supérieure de ton écran. Mais ça, c’est tout de même personnel à la vue de chacun. Ma mère pis ses foyers progressifs vont s’adapter différemment que mes petits yeux fringants à moi. Ton clavier doit être placé de façon à garder tes épaules et ton cou détendus et ta souris doit rester le plus proche possible de ton clavier. Ils s’aiment, ces deux-là. Laisse-les s’aimer.


Ton éclairage : tes sources de lumière, naturelles ou non, ne doivent jamais être directement dans tes yeux ni derrière toi. Tu dois éviter les reflets et l’éblouissement (donc si jamais je rentre dans ton bureau, ferme les yeux!). Ferme ton écran d’ordi et observe le, ça va te permettre d’analyser la présence de reflet. Mais fais pas ça trop longtemps là, ton boss va te chicaner.


Bon. Faque ça fait le tour. Il y a vraiment plein d’autres choses intéressantes à savoir, mais, malheureusement, mon chèque de paye me murmure à l’oreille que je ne suis pas ergonome, alors mes connaissances s’arrêtent ici. Je vais cependant finir ça en te disant que l’ergonomie c’est important, mais ce n’est pas suffisant. Prends le temps et l’habitude d’être plus consciencieux de ce que ton corps t’envoie comme message. Lève-toi, marche un peu, prends le temps de respirer correctement. Le télétravail, c’est chouette, mais ça a le désavantage de nous rendre plus sédentaires. Puis, si je peux me permettre un petit secret : ton dos, ta tête et tes jambes, c’est vraiment eux, tes meilleurs chums. Alors, écoute-les et prends-en bien soin.